PARLEZ À UN TECHNICIEN 

Rongeurs2023-06-15T12:25:37-04:00

Infestation de rats ou de souris, on peut vous aider!

About this course

Identification du problème

On peut différencier la souris avec les jeunes rats par ses petites pattes, plus courtes que chez le rat, ainsi que par ses yeux plus petits eux aussi. Ses oreilles sont plus grandes que chez le rat et la couleur de son pelage tend vers le gris, plus pâle au niveau du ventre. La souris mesure généralement autour de 3 pouces (7,5cm) et pèse autour de 40g. La queue de la souris est à peu près de la même longueur que son corps ou un peu plus longue. La souris moyenne donnera naissance au cours de sa vie à 6 portées (parfois jusqu’à 8) de 6 à 8 petits. L’espérance de vie moyenne d’une souris est de moins d’un an.

Les dommages potentiels

Les souris, comme les rats, peuvent causer des dommages aux bâtiments et sont porteurs, via leur urine et excréments, de maladies importantes. La souris sylvestre, par exemple, est le principal vecteur des hantavirus.

Les souris

Ce sont de petits mammifères qui appartiennent à l’ordre des rongeurs et à la famille des muridés, tout comme les rats. Elles vivent en groupe et sont actives à la tombée du jour. Bien des gens confondent encore souris, campagnols (mulots), taupes et musaraignes. Au Québec, on peut trouver des souris communes, des souris sylvestre, des souris sauteuses des bois et des souris sauteuses des champs. Les deux premières espèces sont celles que l’on retrouve le plus fréquemment dans nos habitations.

Apparence physique

Ce qui les distingue des autres rongeurs, en particulier des campagnols, c’est leur longue queue et leur petite taille. Elles peuvent mesurer de 15 à 19 cm incluant la queue et peser de 40 à 60 g. Leur pelage est plutôt de couleur sombre (gris, brun). Leurs yeux sont petits et de couleur variables. Leurs oreilles, plutôt bien développées leur permettent de percevoir les moindres bruits. Les souris ont un museau plutôt étroit et effilé et des pattes fines munies de 5 doigts terminés par de bonnes griffes qui leur permettent de s’agripper et de monter plusieurs types de surface. L’ouïe et l’odorat sont les sens les plus développés chez les souris.

Alimentation

Les souris sont dites omnivores à tendance granivores. L’alimentation de base de la souris est composée de céréales comme le blé, l’orge, l’avoine, le maïs, du millet et autres graminées. Elles peuvent manger des aliments d’origines végétales et animales riches en protéines, en gras ou en sucres. C’est pourquoi dans des entrepôts de denrées alimentaires ou des maisons, elles peuvent manger des fruits, des légumes, des céréales, des moulées, de la nourriture pour chats, chiens ou oiseaux domestiques, des biscuits, du pain, du fromage, des viandes, du beurre d’arachide, du chocolat, etc. Les souris se déplaceront souvent dans un rayon de 10 mètres de leur refuge pour combler leurs besoins.

Reproduction

Les souris ont une espérance de vie de 2 à 3 ans. Elles peuvent se reproduire toute l’année mais on note une augmentation des accouplements au printemps et à la fin de l’été. Après 3 semaines (20 à 25 jours) de gestation, une femelle donnera naissance, en moyenne, à 5 à 10 souriceaux aveugles et corps nu dans un petit nid douillet composé d’herbes, de foins, de paille, de copeaux (à l’extérieur) ou de tissus, papiers (à l’intérieur). Les petits se nourriront de lait maternel pendant 3 semaines. La maturité sexuelle des mâles et femelles peut apparaître au 28ème jour mais peut aussi se faire attendre au 49ème jour.

Éviter qu’elles entrent

Les souris vivent en groupe. Ainsi, il est plutôt rare qu’une souris arrive seule dans un endroit. Les autres membres du groupe suivront les odeurs, les traces d’urine laissées pour se reconnaître et se retrouver dans l’espace. Une souris peut entrer dans un orifice ayant la circonférence d’une pièce de 5 cents et parfois plus petit. Il est une bonne idée de faire le tour de la maison et d’éliminer tous les accès par lesquelles vous pensez qu’elles puissent s’introduire. Souvent, elles s’introduisent dans les maisons par des joints d’étanchéité abîmés, par des moustiquaires brisés, des tuyaux ouverts ou grugés. Elles peuvent aussi monter sur le crépi ou le solage et se faufiler sous le revêtement extérieur. Vous pouvez remplir de laine d’acier les orifices autour des tuyaux afin d’en bloquer l’accès avec des feuilles de métal galvanisé, ou recouvrir les conduits de ventilation d’un fin grillage métallique.

Signes qu’une souris loge chez vous!

Si vous êtes attentif, vous pourrez l’entendre gruger. En effet, les souris, comme tous les rongeurs, doivent gruger pour prévenir la pousse excessive des incisives. Peut-être constaterez-vous qu’elles se sont attaquées à la nourriture, qu’elles ont laissées des excréments.

Que faire si elles sont entrées?

Le mieux est d’installer des trappes à souris appâtées avec du beurre d’arachide dans les endroits ou les zones où vous soupçonnez leur présence. Si vous n’y arrivez pas ou que vous constatez qu’elles sont très nombreuses, appelez un professionnel en gestion parasitaire de notre entreprise.

VOIR LA PAGE DU SITE DE SANTÉ CANADA

Les rats

Le rat brun (Rattus norvegicus) est également appelé rat surmulot, rat gris ou rat d’égout. Tout comme les souris, ils font partie de la famille des muridés

Apparence physique

Plutôt trapu, le rat a un corps d’environ 25 cm et une queue de longueur similaire. dulte, il pèse environ 300 g mais on a déjà rapporté des rats ayant un poids de plus de 600g. Il est donc plus grand et plus lourd que le rat noir (Rattus rattus), un proche parent. Les rats mâles sont généralement plus gros et plus grands que les femelles. Les rats bruns vivant en zone urbaine sont plus gros que les rats vivant en zone rurale. Les rats domestiques ont une masse corporelle plus importante que les rats sauvages, le rapport taille et poids variant beaucoup selon les lignées. Son pelage est entre le roux noir sur le dos et le brun sur le ventre. Ses oreilles sont courtes, ses yeux petits et noirs. Les rats possèdent une excellente ouïe et un odorat très développé pour compenser leur faible vue. Le rat est également un très bon nageur, il peut nager jusqu’à 800 m. Il peut se déplacer sous l’eau mais il doit remonter à la surface pour respirer.

Mode de vie

Le rat brun vit habituellement en milieu urbain, près des hommes. S’il se disperse parfois dans les espaces ruraux autour des agglomérations, il revient généralement dans les bâtiments pour s’abriter du froid en hiver. Ce rongeur apprécie les lieux humides, notamment les égouts d’où leur surnom « rat d’égout ». Les animaux peuvent aussi creuser des galeries et des terriers près des bâtiments et des habitations.

Le rat a une activité nocturne ou crépusculaire, il sort alors la nuit. Etonnamment il peut ronger tout ce qu’il trouve : carton, papier, bois, gypse, cuir, plastique, styromousse et même câbles électriques. Le rat brun vit en groupe dirigé par un mâle dominant. Chaque groupe est constitué d’environ 40 à 60 individus, les plus grands groupes pouvant compter jusqu’à 200 rats. Les membres d’un groupe s’identifient par une odeur distinctive. La communication se fait par des attitudes corporelles, des cris et des ultrasons inaudibles pour l’homme.

L’odorat est, comme chez beaucoup de rongeurs, le sens le plus développé et utilisé. Ainsi, c’est à leur odeur que le rat reconnaît ses congénères, qu’il reconnaît son territoire par l’odeur de son urine, et peut même retrouver un chemin s’il l’a marqué de son urine. L’odorat est également essentiel pour la recherche de nourriture. Le rat possède un goût très développé et il n’hésite pas à trier sa nourriture pour trouver les aliments qui lui plaisent. Il peut parfois se montrer méfiant face à une nourriture différente de celle qu’il connaît et il enregistre même les goûts, ce qui lui permet de savoir si un aliment connu a été modifié.

Alimentation

Le rat brun est omnivore et peut manger 30 à 40 grammes de nourriture par jour. Il préfère les repas de viande suivi de fruits, légumes et céréales. En ville, les rats cherchent avant tout leur nourriture dans les déchets humains et dans les réserves de denrées. A la campagne, ils se nourrissent dans les réserves de grains emmagasinées à des fins agricoles. Le rat brun est extrêmement prudent lorsqu’il découvre une nouvelle source de nourriture. Il peut attendre plusieurs jours avant d’y goûter et parfois un seul individu de la colonie s’en nourrira. Si celui-ci s’avère dangereux, le reste du groupe n’y touchera pas. Les excréments du rat brun mesurent en moyenne 20 mm de long et on les trouve sur les chemins empruntés par l’animal. Ceux des souris mesurent 3 à 8 mm et ressemblent à des grains de riz.

Reproduction

Les rats sont des animaux extrêmement prolifiques, leur maturité sexuelle est atteinte à deux mois. Les mâles peuvent s’accoupler avec plusieurs femelles et les femelles avec plusieurs mâles. La femelle construit un nid, garni de débris végétaux et d’autres éléments de récupération. Ce nid comporte plusieurs sorties afin de lui permettre de fuir plus facilement en cas de danger. La durée de gestation varie de 20 à 28 jours. Ses portées sont de 7-12 ratons. Les ratons naissent aveugles, dépourvus de poils, ont une peau rougeâtre, pèsent environ 5 grammes et sont totalement dépendant de leur mère.

Une rate peut donner naissance à une soixantaine de petits par année. Les petits sont sevrés trois semaines après la naissance. À cet âge, le raton n’a pas encore appris les codes sociaux du rat brun, qui est très hiérarchisé ; c’est à ‘âge de 5 à 6 semaines que le raton commence à apprendre ces codes.

Dommage possibles à l’habitat

Les rats peuvent endommager les bâtiments en creusant sous les fondations et en les fragilisant. Ils peuvent également ronger les tuyaux et donc causer des fuites d’eau ou de gaz. En rongeant des câbles électriques, ils peuvent être responsables d’incendies. Les rats peuvent transmettre certaines maladies par morsure ou à cause des parasites (notamment les puces) qu’ils transportent. Les rats ne s’attaquent pas à l’homme alors en cas de confrontation, ils opteront pour la fuite.

Conseils

Quelques conseils simples pour éviter que votre habitation ne soit infestée par les rats. D’abord, gardez une maison propre, couvrez vos contenants à ordures et rangez vos denrées alimentaires en hauteur dans des boîtes fermées. Ne laissez pas traîner de nourriture. Si vous entreposez du bois de chauffage, veillez à ce que celui-ci soit relativement éloigné de la maison. Vérifiez qu’il n’y ait pas de fissures dans les murs de votre habitation, et si vous en constatez, bouchez-les le plus vite possible. Faites particulièrement attention aux tuyaux, qui sont un endroit de prédilection pour le
passage des rats.

Contrôle des rats

Puisque la majorité des problèmes de rats sont en lien avec des tuyaux défectueux ou brisés, il est préférable de demander à des professionnels de faire une inspection des tuyaux avec une caméra ou de faire des tests de fumée. La réparation des tuyaux ou la condamnation de ceux-ci devrait régler le problème. Le piégeage est une méthode efficace pour contrôler les rats. Différents types de pièges existent comme les pièges à ressort, les pièges collants, les boîtes collantes et les stations de rongicides. Ces pièges doivent être installés hors de la portée des enfants.

En général, les pièges à ressort sont faciles à utiliser et tuent instantanément mais ils doivent être bien placés et l’appât être bien disposé. Le beurre d’arachide est un bon appât si personne n’est allergique. Les rongicides ne sont plus en vente libre au Québec depuis 2015. Ceux-ci sont plutôt vendus dans des boîtes de plastique servant de stations d’alimentation.

VOIR LA PAGE DU SITE DE SANTÉ CANADA

Prévention

Pour prévenir les problèmes d’infestation de rats et de souris, il est recommandé d’éliminer les sites propices à la nidification des rongeurs : contenants à déchets mal fermés, herbes hautes autour de la maison, piles de bois placées directement sur le sol et près de la maison (dans ce cas il est conseillé de surélever le bois à 1 pied du sol et l’éloigner de la maison).

Évitez de jeter les déchets gras ou huileux dans le bac de compostage, colmatez les fissures dans les fondations et les ouvertures autour des fenêtres, tuyaux, etc., installez un grillage métallique fin sous votre bac de compostage et couvrez-en aussi le conduit de ventilation de la sécheuse et les évents de l’entretoit.

Éliminer le problème

Le défi principal consiste à trouver les ouvertures par lesquelles elles réussissent à s’infiltrer, puis à les colmater, ou à les grillager de façon efficace s’il s’agit d’un conduit où l’air doit circuler. Il faut ensuite capturer les rongeurs qui restent à l’intérieur à l’aide de pièges mécaniques (trappes à souris) jusqu’à élimination complète du problème.

Avec les trappes à souris conventionnelles, il est conseillé d’utiliser pour appât du beurre d’arachides plutôt que le traditionnel fromage. Les rongeurs préfèrent le beurre d’arachide au fromage qui après quelque heures seulement en place sèche et durcit. Pour les personnes allergiques au beurre d’arachide, ce dernier peut être remplacé par de la graisse de bacon mélangée à du gruau, des jujubes ou des raisins secs.

Il est important de visiter les pièges quotidiennement et lorsque vous constatez que les appâts demeurent en place, n’hésitez pas à les changer d’endroit. Les trappes peuvent être réutilisées sans problème.

Pour éliminer les souris à l’extérieur, on utilisera plutôt des blocs paraffinés avec rodenticide et/ou des pièges à prise multiples.

PROBLÈME D’INSECTES

Les insectes nuisibles peuvent causer des dommages à votre propriété et constituer une menace à votre santé. Si vous observez des problèmes d’insectes, faites appel à un expert sans tarder.

ESTIMATION GRATUITE

Lorsque vous appelez chez Gestion Parasitaire de la Capitale, vous parlez directement à un technicien expert en extermination qui souvent sera en mesure de vous fournir sur le champ une estimation gratuite pour vos travaux d’extermination et/ou gestion parasitaire.

Blogue

Apprenez-en plus sur les solutions à vos problèmes parasitaires.

Comment détecter et prévenir une infestation de fourmis charpentières dans votre maison

11 avril 2023|

Les fourmis charpentières sont une espèce de fourmis communes au Québec, connues pour causer des dégâts importants aux structures en bois. Il est crucial de détecter rapidement leur présence et de prendre

Les nouvelles tendances et innovations dans l’industrie de l’extermination et du contrôle des parasites : une approche écoresponsable

11 avril 2023|

Avec une prise de conscience croissante de l'importance de la protection de l'environnement et de la santé humaine, l'industrie de l'extermination et du contrôle des parasites évolue constamment pour adopter des pratiques plus durables

Comment protéger votre entreprise des parasites et assurer un environnement sain pour vos employés et clients

11 avril 2023|

La présence de parasites dans les espaces commerciaux, industriels et institutionnels peut entraîner de graves conséquences sur la santé, la sécurité et la réputation de votre entreprise. Afin d'assurer un environnement sain

Aller en haut de la page